Amulette « Nœud infini » ou « Nœud sans fin »

19,00

Cette amulette porte le symbole bouddhiste du « noeud infini ». Connu depuis des millénaires, il est utilisé pour ses vertus protectrices lorsqu’il est porté sur soi.

 

Fait main, en céramique.
Diamètre : 5 cm
Poids : environ 21 g
Unisexe

 

Effacer

Le Nœud sans fin, signification d’un symbole millénaire

Après la mort, le corps physique (tout ce qui est matériel) disparaît. Mais l’esprit ne disparaît pas, il s’incarne dans un autre corps physique. C’est ce qu’on appelle la réincarnation.

Telle est en tout cas la conception bouddhiste de la Vie.

Les Bouddhistes donnent à l’esprit le nom « Atman » : celui-ci ne peut pas mourir, puisqu’il n’est pas physique, mais il intègre successivement plusieurs existences. Il s’agit d’un cycle de naissance-mort-rennaissance propre à chacun et chacune d’entre nous.

noeud infini ou noeud sans fin

Le symbole du Nœud sans fin

Ce cycle porte le nom de Samsara, ou cycle infini.

Comment en sortir ? Eh bien, selon la philosophie bouddhiste, tant que nous n’avons pas évolué, tant que notre esprit n’a pas franchi les étapes de l’élévation spirituelle, nous ne pouvons pas sortir de ce cycle infini.

Le but de l’Atman est bel et bien de briser ce cycle des réincarnations afin de rejoindre un état supérieur, dans lequel nous sommes affranchis de la vie matérielle. Cet état supérieur porte le nom de « Brahman » (à ne pas confondre avec le dieu hindou Brahma), c’est un état absolu et sacré (le « Nirvana »).

Le symbole qui figure sur cette amulette représente Samsara.

Les « Ashtamangala » du bouddhisme tibétain

Les 8 Ashtamangala et noeud infini ou noeud sans fin

Les 8 « Ashtamangala », symboles fondamentaux du bouddhisme tibétain

Le Nœud sans fin (en sanskrit « Shrivatsa ») est un des 8 grands symboles de bon augure dans le bouddhisme tibétain.

Appelés « Ashtamangala », ces 8 symboles fondamentaux sont incontournables. Ils aident celui ou celle qui s’ouvre à aux à avancer sur la voie de la Sagesse et de l’Illumination.

Chacun des 8 symboles possède sa propre signification et appelle la protection et les bons auspices sur celui ou celle qui les porte.

Ces 8 symboles de bon augure (ou signes auspicieux) représentent à l’origine les offrandes présentées par les grands dieux védiques au Bouddha Siddharta après son Éveil.

Les 8 Ashtamangala sont :

  • la conque
  • le parasol
  • les poissons
  • l’urne
  • la roue
  • la bannière
  • le lotus et
  • le nœud infini

 

Le Nœud infini est un des symboles bouddhistes les plus répandus.

On le retrouve sur des décorations sacrées, dans les temples, dans les maisons, sur des façades d’immeubles au Tibet ou au Népal, sur des objets porte-bonheurs ou des bijoux.

 noeud infini ou noeud sans fin

Broderie chinoise de la dynastie Qing (1850-1900) avec un nœud infini en son centre.

Il peut être représenté horizontalement ou verticalement.

Il porte le nom de « Nœud infini », ou « nœud sans fin », mais aussi « nœud de l’éternité » ou « nœud de la chance », « nœud glorieux ».

Omniprésent au Tibet où la tradition bouddhiste se retrouve dans tous les aspects de la vie, le Noeud infini est le symbole du cycle Vie-Mort- Rennaissance. Mais il est surtout un rappel de l’interdépendance de toute chose. L’inséparabilité entre l’esprit (Atman) et Brahman. L’interdépendance des phénomènes et des êtres.

Bien sûr, cela nous renvoie tout d’abord à la loi du Karma : chacune de nos actions entraîne des réactions et ceci, à l’infini.

Le nœud infini symbolise donc la connexion sacrée omniprésente : entre nos actions et les situations présentes, entre le passé et le futur. Car le présent est le fruit de nos actions passées, et le point de départ de nos expériences futures.

Cette loi sacrée se retrouve symbolisée dans le nœud infini, dont la forme géométrique parfaite se rejoint en son centre, dans un entrelacement continu.

Sans début, ni fin, il est le symbole de la sagesse infinie du Bouddha.

Il nous renvoie à cette vérité sacrée : l’existence terrestre a une fin inéluctable, mais tout ne s’arrête pas avec la mort matérielle.

Comment utiliser l’amulette Nœud infini

En Chine et au Tibet, il est porté en pendentif et considéré comme un diagramme de chance. Il symbolise la longévité, l’harmonie, l’amour et la continuité de toute chose.

Dans tous les pays où le bouddhisme tibétain est présent (la Chine, le Tibet, la Mongolie, le Népal, etc), mais aussi en Inde, le Nœud sans fin décore les vêtements, les objets du quotidien (la poterie, objets décoratifs), considéré comme un puissant talisman.

Offert en cadeau, ce symbole représente une connexion harmonieuse et il renforce les liens entre celui qui l’offre et celui que le reçoit.

Portez cette amulette sur vous pour vous attirer les bons augures et la protection d’un symbole ancestral. Mais aussi pour vous rappeler sagesse révélée dans la tradition tibétaine : l’interdépendance de toute chose, la connexion sacrée entre notre Être, nos actes passés et futures, et tout ce qui nous entoure.