Le triskel celtique, signification et pouvoir

 

19,00

Le Triskel celtique est un porte-bonheur de tradition celtique et bretonne. Sa signification est lié à la trinité et au pouvoir sacré du chiffre 3.

Considéré comme un des outils magiques des Druides, le symbole du triskel a un pouvoir protecteur et peut être porté en toute circonstance.

 

Pendentif unisexe, en céramique, réalisé à la main.

Diamètre : 5,5 cm
Poids : 19 g

Effacer

Vous le trouvez en Bretagne, en Irlande, en Écosse. Vous le connaissez certainement si vous vous intéressez aux druides d’aujourd’hui ou d’antan. Le Triskel celtique est en effet un symbole célèbre, avec un pouvoir souvent sous-estimé.

Qu’est-ce que le Triskel ?

Le Triskel celtique est un symbole qui représente trois spirales entrecroisées, ou trois branches.
C’est un des symboles les plus connus et les plus anciens de la culture celtique. Si vous passez par la Bretagne, vous tomberez forcément sur ce dessin représenté un peu partout. Et si vous êtes né dans la culture bretonne, il vous a certainement accompagné dès votre enfance.

Mais l’origine du symbole Triskel remonte à une époque plus ancienne que la culture celtique.

Quand est apparu le Triskel ?

On ne sait pas exactement quand le Triskell a été utilisé ou gravé pour la première fois. Ce qui est certain c’est que presque toutes les cultures païennes sur le territoire de l’Europe l’ont utilisé comme symbole sacré, dès le néolithique.

Il a été retrouvé en Irlande sur des gravures et à l’extérieur de complexes mégalithiques qui datent de plusieurs milliers d’années avant l’époque Celte. Les plus anciens Triskels ont été retrouvés sur des temples mégalithiques de Malte ou encore sur des tombeaux néolithiques en Irlande qui datent de 3200 ans avant notre ère.

Que signifie son nom ?

Il y a plusieurs versions de son nom : on peut l’orthographier Triskèle, Triskell au Triskel (en breton), ou encore Triskellon. Son nom vient du grec ”triskélès” qui signifie ”à trois jambes”.

Vous pouvez en effet voir plusieurs versions de ce symbole, dont une qui représente 3 jambes tournant autour d’un axe central. Une multitude de versions pour un symbole unique, connu pratiquement dans le monde entier.

triskel celtique, différentes versions et significations

De gauche à droite : le triskel classique, le triskel sur les vitraux d’églises, le triskel à trois jambes (tel qu’il figure sur le drapeau de l’île de Man).

 

Quelle est la signification du Triskel celtique ?

Le Triskel a une forme circulaire. Elle est liée est au principe de Vie Sacrée, ainsi qu’au cycle éternel de l’existence : vie-mort-renaissance.

C’est un principe cher à toutes les traditions païennes, ou la vision de la vie est cyclique (et non pas linéaire, comme dans les traditions monothéistes) : tout ce qui naît meurt et puis renaît.

Ceci dit, vous devez savoir que le symbole du Triskel est interprété de plusieurs manières. Ainsi, le Triskell représente :

Les mouvements circulaires du cycle solaire

Le matin, le midi le crépuscule. Nos ancêtres attribuaient une significations sacrée aux 3 phases du cycle solaire qui rythment notre existence.

D’ailleurs, le sens de rotation du Triskel celtique est de gauche vers la droite, dans le sens des aiguilles d’une montre : c’est le sens de la rotation solaire, qu’on appelle dextrogyre (de droite à gauche). Les branches du Triskell doivent toujours tourner dans ce sens, qui est considéré sacré. C’est le sens de l’équilibre et de l’harmonie.

Si les branches tournent dans le sens inverse, vers la gauche (sens sénéstrogyre), dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ce serait interprété comme un signe de conflit, de déséquilibre.

La trinité et le chiffre sacré 3

Les trois branches représentent les éléments Eau, Terre et Feu. Selon d’autres interprétations, elles symbolisent aussi le ciel, la terre et l’eau.

Mais beaucoup y voient aussi d’autres symboles de Trinité.

  • Les 3 états de l’être humain : le sommeil, le rêve, l’éveil.
  • Ou bien le cycle de la vie : l’enfance, la vie adulte, la vieillesse.
  • Ou encore le passé, le présent et le futur.

Toutes ces symboliques renvoient au pouvoir du chiffre 3, chiffre sacré présent dans toutes les civilisations.

Par exemple, dans la Rome Antique, on vénérait la triade Jupiter, Mars et Quirinus. Dans la tradition gauloise, Teutatès, Taranis et Esus. Chez les vikings, c’était les dieux Odin, Thor et Freye qui formaient la triade sacrée.

C’est aussi un symbole des 3 phases du cycle lunaire : la Lune croissante, la pleine lune la lune décroissante. Sans oublier la Triple Déesse : Mère, Epouse et Fille.

Les 3 dieux celtiques

En tant que symbole celtique, le Triskel représente pour certains les 3 principales divinités celtiques :

  • Lug : c’est le dieu-roi primordial, ou encore le dieu suprême. Il se place au sommet de la hiérarchie du Panthéon celtique. Son nom signifie lumière, et on le considère généralement comme un dieu solaire. Disposant d’un pouvoir très divers, Lug assume une multitude de fonctions et règne sur tous les métiers, les arts et les sciences.
  • Ogme : connu aussi sous le nom d’Ogma ou Ogmios, c’est le dieu de la guerre. Son rôle principal est de diriger les héros et les guerriers. C’est aussi le dieu de la magie, qui possède entre autres le pouvoir de paralyser les ennemis. Ce n’est pas la seule corde à son arc : Ogme serait aussi le dieu l’éloquence et la poésie et le créateur de l’écriture et de l’alphabet des druides.
  • Dagda : c’est le dieu-druide. Il s’agit du frère d’Ogme, pour qui il est le complément parfait. Dagda est le druide suprême et il a une charge sacrée. Il est responsable de la science, des contrats, mais aussi du Temps, raison pour laquelle on le considère aussi comme le dieu de l’éternité.

 

Quel est le pouvoir du Triskel ?

Indissociable du chiffre 3, le Triskel est associé à la triade sacrée de l’être humain : naissance, mort, renaissance.

En référence à ce cycle sacré de la Vie, il est utilisé comme un symbole protecteur.

Avec ses courbes, il suggère le mouvement permanent, le dynamisme, le cycle ininterrompu de la vie.

Pour les Celtes, utiliser le triskel était une façon de se rapprocher et de se mettre sous la protection de la Triple Déesse.

Mais c’était également une référence à l’équilibre qui doit exister entre les trois dimensions de l’existence humaine : le corps, la parole, l’esprit.

Vous le connaissez peut-être comme un symbole celte et breton, ou encore comme un signe druidique.

triskel celtique, version asiatique tomoe japonais

Le “tomoe” japonais, un symbole antique du Japon avec 3 branches en spirale.

En réalité, le Triskel est universel, en tant que signe sacré du mouvement perpétuel et du cycle de la Vie.

Ce pouvoir symbolique et magique est en effet présent partout dans le monde, jusqu’en Asie (voir ci-contre, le “tomoe” japonais, symbole héraldique, que l’on retrouve sur beaucoup d’emblème familiaux et sur celui de la préfecture d’Okinawa).

Beaucoup considèrent aussi que c’est un signe qui agit par les ondes de forme.

En effet, le Triskel est un dessin qui, loin d’être le fruit du hasard, est parfaitement étudié pour dynamiser les énergies, et ce, depuis des milliers d’années.

Il s’apparente à la roue, symbole de progrès, d’action, d’enthousiasme. Cela fait penser également au mouvement permanent des chakras, ces centres énergétiques vitaux qui régulent notre énergie.

Comment utiliser le Triskel celtique

Adopter un Triskel, c’est donc adopter sa symbolique et son pouvoir subtil de redynamisation.

Portez-le comme un simple porte-bonheur protecteur, ou en référence à son pouvoir régénérant et créateur, selon vos croyances et vos envies.

Vous pourriez vous sentir attiré par ce symbole surtout si vous traversez une phase dans laquelle vous avez besoin de changement, de dynamisme, ou de remettre en mouvement des énergies stagnantes.

Le Triskel celtique en céramique que vous nous proposons ici est un pendentif unisexe.

Il vous suffit de le porter donc autour du cou.

Mais si vous n’avez pas l’habitude de porter des pendentifs, vous pouvez quand-même profiter de ses propriétés, en le plaçant chez vous, en guise de protection énergétique. La tradition celtique des porte-bonheur et outils magiques voudrait que l’endroit idéal pour le placer soit près d’une porte, ou dans un espace où vous accueillez vos visiteurs (le salon, la pièce principale).

Mais nous vous conseillons de tester plusieurs emplacements, pour comparer vos ressentis.

Si vous aimez les symboles celtiques, regardez aussi nos autres amulettes celtiques et nordiques.

 

Caractéristiques :

  • Triskel celtique, pendentif unisexe, en céramique, réalisé à la main.
  • Diamètre : 5,5 cm
  • Poids : 19 g

 

Vous aimerez peut-être aussi…



  • Tous nos objets sont réalisés à la main, en céramique, dans nos ateliers en France.